• Hedwige de duve

La vie coule du haut vers le bas


La balle D'Or de Börries von Müchhausen

La balle d'or.

L'amour que je reçus de mon père

Je n'en ai pas assez fait cas, car

Je n'ai pas dans ma jeunesse su apprécier le prix du don

Et fis comme les hommes font, et devins un homme fort.

Et voilà qu'un fils m'est donné et cet amour si fort

Qui en père me transforme

Me fait rendre ce qu'autrefois je reçus

A celui qui ne me donna et ne me rendra rien.

Car, lorsque devenu homme, pensant comme pensent les hommes,

Il ira, tout comme je le fis, son chemin,

Nostalgique, je verrai sans envie,

Que ce qu'il me doit, il le donne à son fils.

Dans l'espace du temps que parcourt mon regard,

J'observe heureux et paisible le jeu de la vie.

Chacun lance en souriant au suivant la balle d'or

Et personne encore ne l'a rendue au précédent.

Börries von Müchhausen


39 vues

© 2016 Hedwige de Duve Wix.com